Les confitures et les compotes... crues !...

 

La confiture crue est une Crufiture et la compote crue est une Crupotes !

Avec ma CRUsine, la gourmandise n’est plus un péché mais un pas vers le plaisir et  la santé réconciliés. Sans aucun autre sucre que celui de ses fruits, une simple compote de pomme devient une crupote idéale.

 

Votre seizième étape… les Crufitures, les Crupotes

Des gourmandises gorgées de soleil, à la fois délicates et puissantes… et sans aucun sucre que celui des fruits.

Cliquez sur la vidéo pour la démarrer.  Si sa lecture est saccadée, mettez-la sur pause, patientez quelques minutes qu’elle se charge et continuez la lecture.

Le voyage du jour...

Les Crufitures et les Crupotes…aujourd’hui est un grand jour !

C’est vraiment une révolution culinaire ! CRUlinaire !

Non, les fruits cuits et recuits à gros bouillon dans le sucre en ébullition ne sont plus une fatalité incontournable. J’entends la tradition culinaire se défendre – c’est son rôle par définition… le mien est de la braver, pour mieux la renouveler… et vous servir.

j’ai fait des tonnes de confitures, avec le moins de sucre possible… et avec amour pour mes enfants et je regrette de ne pas avoir découvert plutôt comment faire des Crufitures… sans autre sucre que celui des fruits… et sans cuisson ! En voilà les clefs; ce sont celles d’un royaume qui va vite devenir le vôtre et que vous découvrirez avec émerveillement avant d’en voir les limites.

Quant aux compotes… c’est juste prodigieux, rapide, simple… et bouleversant de générosité.

Les confitures ont toujours le mérite de conserver les fruits de saison – dans le sucre, et à quel prix ! – pour les avoir sous la main toute l’année…

Ces crufitures et crupotes elles, sont vivantes… elles ne se stockent pas des années enfermées dans des pots comme les confitures, mais elles sont tellement rapides à préparer que les fabriquer instantanément, chaque jour selon ses désirs est le trésor qu’elles nous livrent. D’autant que si les fruits frais n’ont qu’une saison… les fruits séchés défient le temps… comme les confitures mais… vivants et sublimés !

Joyeusement,

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

La RawStar du jour...

Poire-l-instant-cru

Les poires ne sont pas rieuses, elle ont la gravité de la contrebasse dont elles épousent les formes… elles sont humbles, discrètes, simples. On les dit bonnes, c’est peu dire que d’évoquer leur bonté. Alignées sur cette photo… on dirait qu’elles prient… regardez bien… elles prient.

S'organiser...

Cliquez sur la vidéo pour la démarrer.  Si sa lecture est saccadée, mettez-la sur pause, patientez quelques minutes qu’elle se charge et continuez la lecture.

Le voyage du jour...

Les Crufitures et les Crupotes…aujourd’hui est un grand jour !

C’est vraiment une révolution culinaire ! CRUlinaire !

Non, les fruits cuits et recuits à gros bouillon dans le sucre en ébullition ne sont plus une fatalité incontournable. J’entends la tradition culinaire se défendre – c’est son rôle par définition… le mien est de la braver, pour mieux la renouveler… et vous servir.

j’ai fait des tonnes de confitures, avec le moins de sucre possible… et avec amour pour mes enfants et je regrette de ne pas avoir découvert plutôt comment faire des Crufitures… sans autre sucre que celui des fruits… et sans cuisson ! En voilà les clefs; ce sont celles d’un royaume qui va vite devenir le vôtre et que vous découvrirez avec émerveillement avant d’en voir les limites.

Quant aux compotes… c’est juste prodigieux, rapide, simple… et bouleversant de générosité.

Les confitures ont toujours le mérite de conserver les fruits de saison – dans le sucre, et à quel prix ! – pour les avoir sous la main toute l’année…

Ces crufitures et crupotes elles, sont vivantes… elles ne se stockent pas des années enfermées dans des pots comme les confitures, mais elles sont tellement rapides à préparer que les fabriquer instantanément, chaque jour selon ses désirs est le trésor qu’elles nous livrent. D’autant que si les fruits frais n’ont qu’une saison… les fruits séchés défient le temps… comme les confitures mais… vivants et sublimés !

Joyeusement,

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

La RawStar du jour...

Poire-l-instant-cru

Les poires ne sont pas rieuses, elle ont la gravité de la contrebasse dont elles épousent les formes… elles sont humbles, discrètes, simples. On les dit bonnes, c’est peu dire que d’évoquer leur bonté. Alignées sur cette photo… on dirait qu’elles prient… regardez bien… elles prient.

S'organiser...

La technique, Comment Fabriquer des Crufitures...

La Crufiture d'Abricot Blue of London, la recette
La Crufiture de Framboise, la recette
En temps réel, la Compote de Pommes et de Pruneaux
En temps réel, la Compote de Pommes et de Griottes...

 

En temps réel, la Compote de Pommes et d'Abricots

 

Le sucre... quid ?
 Les sucres chéris de L’instant Cru…

Capture d'écran 2017-05-21 12.34.52

Parmi tous les sucres, il en est que je privilégie particulièrement, ce sont les fruits séchés…

ils sont représentés par les dattes sur la photo.

Déjà, faisons la différence entre les fruits secs et les fruits séchés. Par fruits secs, on entend communément les noix, les amandes et les raisins secs etc or les noix, les amandes, les noisettes sont des graines oléagineuses, riches en protéines mais aussi en gras. Quand je parle de fruits séchés, j’entends toutes sortes de fruits frais, pommes, bananes, pèches, mangues, ananas, pruneaux, abricots etc… qui ont été déshydratés en deçà de 45°C. Température je vous le rappelle en deçà de la quelle les fruits préservent leur intégrité, enzymatique de même que leur teneur en vitamines et en nutriments précieux. C’est le fondement de l’alimentation crue, vivante. Tout fruit déshydraté à plus de 45°C n’est plus considéré comme vivant, ni cru et à perdu beaucoup de son pouvoir nutritionnel. Encore faut-il qu’ils n’aient subi aucun traitement, plutôt aucune maltraitance chimique qui les « conserve » et permettent de les vendre plus longtemps mais qui ne protègent pas notre intégrité physiologique et notre santé loin de là !

L’intérêt des fruits séchés en qualité crue – et bio bien sûr- est qu’ils sont cueillis à maturité en pleine saison et permettent ainsi d’honorer l’abondance des récoltes pour être respectueusement séchés (en deçà de 45°C !) afin d’être conservés et consommés toute l’année. Ils ont perdu leur eau et sont donc concentrés en nutriments précieux, d’où leur qualificatif « énergétiques ». Les sportifs le savent et en consomment beaucoup.

Dans L’instant Cru, les fruits séchés sont une mine d’inspiration. ils nous permettent de réaliser des compotes ou cRupotes, des confitures crues, cRufitures, des coulis, des smoothies à base de fruits frais que les fruits secs épaississent en texture et en parfums, des tartes aux fruits, des gâteaux moelleux… au programme cette semaine ! Pour faire un smoothie onctueux, rassasiant et savoureux, il faut beaucoup de fruits frais et une petite proportion de fruits séchés… Et pour réussir des Crumbles bluffants, selon la recette donnée les jours suivants, les fruits séchés mêlés aux fruits frais sont prodigieux…

Les pommes, par Marc Grollimund
Un peu de théorie...

L’impact négatif de la nourriture transformée par la cuisson.

La cuisson est tellement traditionnelle qu’il est difficile de la remettre en cause… et pourtant. Quoi de plus « naturel » et « traditionnel » et « vieux comme le monde » qu’une bonne grillade au feu de bois ? Les bons vieux  » BBQ  » si romantiques et conviviaux qui produisent des hydrocarbures aromatiques polycycliques à partir du gras de la viande, des substances sont hautement toxiques qui devraient nous en faire bannir radicalement l’usage. Mais… j’entends les protestations…  « C’est tellement bon et ça se fait depuis toujours »… « Ca existe depuis toujours… » Que dire à cela ? Que la bêtise et l’ignorance aussi… existent depuis toujours. Sont-elles pour autant légitimes ?

Toxicité ai-je dit ? Cuire serait donc toxique ? Mais depuis le temps… ça se saurait ! Entends-je souvent. D’autant que l’on cuit depuis la nuit des temps. Eh bien justement. Le jour se lève enfin sur des pratiques que la tradition à elle seule ne préserve pas de la toxicité. Et… ça commence à se savoir.

Quand c’est cuit, c’est cuit !

Que se passe-t-il quand les aliments sont cuits ?

La leucocytose

La « réaction de défense » de l’organisme en présence des aliments cuits est la leucocytose alimentaire observée par le Dr Schneider minutieusement étudiée et expérimentée par le Professeur Kouchakoff à Lausanne. C’est un phénomène impliquant le système immunitaire et accroissant le nombre des globules blancs pendant l’arrivée de la nourriture cuite dans l’intestin comme si le corps se défendait contre elle en déployant ses globules blancs contre les aliments détectés par l’organisme comme des envahisseurs.

Cette réaction digestive a toujours été considérée comme normale. Sauf qu’il s’avère qu’elle ne se produit pas en cas d’ingestion d’aliments crus, ni même lorsqu’un aliment cru est absorbé avant un aliment cuit… Lorsqu’un bataillon de lymphocytes part en guerre contre les aliments cuits en cours d’ingestion, ils ne peuvent plus monter la garde dans le reste du corps qui reste « sans protection ». Or ces états d’alerte mobilisent les globules blancs qui peuvent être affectés à d’autres tâches… Manger des aliments crus optimise ainsi tout le système immunitaire de l’organisme. D’où la recommandation de commencer au moins le repas par des crudités, ce qui procède de bon sens… et à mon sens, de manger le plus possible d’aliments crus !

La destruction des enzymes, la détérioration des vitamines et des minéraux

Outre les réactions immunitaires que nous venons de décrire, la cuisson impose de nombreuses autres réactions, souvent néfastes aux molécules alimentaires et par voie de fait, aux personnes qui s’en nourrissent :

De 30°C à 50°C les arômes sont libérés; entre 60°C et 75°C la vitamine C est détruite. A partir de 45°C les enzymes contenus naturellement dans les aliments crus commencent à s’altérer, à 80°C, la majorité des enzymes contenus dans un aliment frais est détruite. Autour de 100°C il y a perte des minéraux et oligoéléments par floculation intercellulaire, à 110°C il y a oxydation des vitamines A et D, et les vitamines E, F et K ne résistent pas au-delà de 110°C, à 120°C destruction des dernières vitamines, les lipides se transforment en goudrons…

Les minéraux se concentrent dans les aliments entre 80 et 100 degrés C. Au-delà de cette température, ils se stabilisent et passent de la forme chélatée naturelle à une structure moléculaire difficilement assimilable pour l’organisme humain.

La cuisson des huiles et des corps gras

Les huiles végétales et les graisses animales commencent à s’altérer gravement après 120 degrés C° générant les gras trans et autres composés dangereux pour la santé. Dès 120°C certains corps gras comme le beurre libèrent des substances âcres toxiques et cancérigènes, notamment l’acroléine. Les huiles chauffées perdent non seulement leurs propriétés et leur richesse nutritionnelles mais deviennent toxiques ! Les débris de cellules mortes et altérées, les protéines déformées, les gras trans et les autres substances nocives générées par la cuisson acidifient le sang, les tissus et les reins. Le dérèglement acido-basique du sang qui s’en suit peut conduire à des maladies comme l’anémie, les maladies rhumatismales et la leucémie… entre-autres.

Certains allèguent la nécessité de cuire la viande pour la rendre propre à la consommation et en éliminer les bactéries qui pourraient être toxiques alors qu’une cuisson modérée à 115°C en détruit complètement les deux acides aminés, la lysine et la cystine. Effectivement, manger de la bonne vraie (ça existe encore ?) viande crue est un risque sanitaire certain. Manger de la viande cuite de nos jours en est un beaucoup plus grand ! Et pas seulement à cause des bactéries pathogènes. ** Anne de Loisy, après avoir enquêté dans les abattoirs pendant près de deux ans nous fait un rapport détaillé et précis de l’état de la viande qui arrive dans nos assiette. « Quand …nous mène en barquette » Ca fait peur… à raison ! Cela vaut le coût de s’informer et de lire son livre !

Les seuls avantages reconnus de la cuisson seraient l’élimination des toxiques contenus dans la viande…Voulez-vous parler des hormones de croissance, des antibiotiques et autres produits chimiques injectés aux animaux voués à l’abattoir, ayant libéré une dose d’adrénaline due à la peur de la mort dans des conditions dont la barbarie dépasse l’entendement ?! J’en parle plus en détails dans l’article précédent consacré au véganisme. Quant au poisson, même bio ou sauvage, pêché en eaux profondes, il ne faut pas en abuser non plus égard à ses espèces en voie de disparition – et son élevage abusif. Si vous avez des craintes au plan bactériologique, vous pouvez le congeler avant de la consommer cru. C’est une solution pour en éliminer les dangers. Je mange le poisson… cru depuis toujours.

Les enzymes contenues dans les aliments sont aussi détruites par la chaleur et ce au dessus de 45°C. c’est pourquoi ma cuisine crue s’élabore à une température en deçà de 45°C, température à la quelle je « déshydrate », sans cuire. La déshydratation me permet d’enlever l’eau de certaines préparations pour les rendre croustillantes ou atteindre des consistances et des textures intéressantes, pour intensifier les parfums ou conserver des légumes et des fruits.

La deuxième étape du deuxième module… les Crufitures, les Crupotes

Des gourmandises gorgées de soleil, à la fois délicates et puissantes… et sans aucun sucre que celui des fruits.

Cliquez sur la vidéo pour la démarrer.  Si sa lecture est saccadée, mettez-la sur pause, patientez quelques minutes qu’elle se charge et continuez la lecture.

Le voyage du jour...

Les confitures crues… les Crufitures ! Et les compotes crues… les Crupotes !…aujourd’hui est un grand jour !

C’est vraiment une révolution culinaire que cette cuisine crue… cette CRUsine ! Une révolution… CRUlinaire !

Non, les fruits cuits et recuits à gros bouillon dans le sucre en ébullition ne sont plus une fatalité incontournable. J’entends la tradition culinaire se défendre – c’est son rôle par définition… le mien est de la braver, pour mieux la renouveler… et vous servir.

j’ai fait des tonnes de confitures, avec le moins de sucre possible… et avec amour pour mes enfants et je regrette de ne pas avoir découvert plutôt comment faire des Crufitures… sans autre sucre que celui des fruits… et sans cuisson ! En voilà les clefs; ce sont celles d’un royaume qui va vite devenir le vôtre et que vous découvrirez avec émerveillement avant d’en voir les limites.

Quant aux compotes… c’est juste prodigieux, rapide, simple… et bouleversant de générosité.

Les confitures ont toujours le mérite de conserver les fruits de saison – dans le sucre, et à quel prix ! – pour les avoir sous la main toute l’année…

Ces crufitures et crupotes elles, sont vivantes… elles ne se stockent pas des années enfermées dans des pots comme les confitures, mais elles sont tellement rapides à préparer que les fabriquer instantanément, chaque jour selon ses désirs est le trésor qu’elles nous livrent. D’autant que si les fruits frais n’ont qu’une saison… les fruits séchés défient le temps… comme les confitures mais… vivants et sublimés !

Pour accéder aux recettes et vidéos de cette étape, inscrivez-vous au Module 3 ou au Programme Complet (modules 1+2+3 ) 

Pour découvrir le matériel pédagogique des modules, consultez les vidéos suivantes…

Joyeusement,

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

Chaque module vous révèle les plus belles recettes crues, vous offrant un matériel pédagogique exceptionnel pour une progression ludique et rapide de la découverte… à la maitrise de ma cuisine crue.

Votre matériel pédagogique...

J’ai beaucoup de plaisir à vous accompagner de la découverte à la maîtrise de la cuisine qui a changé ma vie… J’aime énormément partager vos émerveillements et vous accompagner pas à pas en répondant à vos questions dans l’espace des commentaires. Je souhaite de tout coeur que ma cuisine enchante votre vie comme elle a transformé la mienne ! Pour que vous franchissiez avec succès, les étapes de chaque module, j’ai conçu pour vous un matériel pédagogique de grande qualité… que vous pouvez découvrir dans les onglets suivants.

Pour accéder au contenu de vos programmes, inscrivez-vous aux modules qui vous conviennent…

Je vous souhaite un délicieux voyage et je reste à votre écoute,

Joyeusement !

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

Les fiches recettes...

 

 

Les recettes animées...

  • Les recettes animées permettent de visualiser rapidement en un coup d’oeil les ingrédients, les techniques et le déroulé de la recette jusqu’au résultat final… C’est un excellent moyen de percer le mystère de ma cuisine en un clin d’oeil. J’ai réalisé mes animations en stop motion pour exprimer leur caractère vivant, car c’est bien de nourriture vivante qu’il s’agit. Ainsi les fruits, les légumes, les graines se déplacent sur le plan de travail pour « jouer » la recette. Ce sont les véritables Raw Star de ma Raw Food… je les salue avec le respect et la créativité qu’elles m’inspirent. Les musiques originales sont composées et interprétées par Hugo Horsin. La déshydratation des amandes (ci-dessous) est le tout premier que j’ai animé pour faire un test…
Les recettes filmées en temps réel...
Les vidéos des Tours de Main...

  • Dans les vidéos des Tours de Main, je vous montre en temps réel avec quel matériel et selon quelles techniques je mets en œuvre les bases de ma cuisine crue. Vous pouvez ainsi vous rendre compte de la simplicité… en direct ! Vous pouvez les consulter autant de fois qu’il vous plaît. Les techniques sont toujours jointes aux recettes animées pour vous dévoiler ce qui est encore pour vous des mystères … et deviendra bientôt, plus vite que vous ne le croyez … de nouvelles habitudes.
La Raw Star Collection......

Macadamia-l-instant-cru

Les Follow Focus...

  • Les Follow Focus en fond d’écran, vidéos en gros plans avec changement de focus sur les fruits, légumes et graines chéris dans L’instant Cru sont aussi une façon de rendre hommage à leur beauté et de vous les montrer comme je les vois. Car c’est bien notre attention, notre focale, embusquées derrière notre regard qui déterminent la profondeur de notre champ d’observation…de notre conscience. Ces vidéos me procurent une grande émotion, toujours et encore… les framboises et les fraises me font jaillir la salive dans la bouche, les amandes me bouleversent de leur velouté, les chou-rave m’émeuvent aux larmes, les doigts crochus des céleris me fascinent … j’arrête là… ils sont à vous maintenant… bruts, purs, crus… vivants ! Le Follow Focus des amandes est aussi le tout premier réalisé.
Les ...quid ?

Je reste à votre écoute en attendant d’avoir le bonheur de vous accompagner en terra incognita qu’est ma cuisine crue…

Joyeusement !

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

Les points forts de ce programme…

Mes recettes, à la pointe de la créativité en matière de Rawfood
  • Leur qualité exceptionnelle qui propulse la cuisine crue au sommet d’une excellence gastrawnomique
  • Leur simplicité, elles engagent peu d’ingrédients, elles sont pures et justes
  • Leur goût waouh… qui vous procure le plaisir indispensable à la vie et nourrit jour après jour votre envie de croquer la vie toute crue
  • Leur précision, elles sont élaborées dans les règles d’un art que je maitrise et que j’enseigne auprès des plus grands chefs traditionnels
  • Leur équilibre au plan de la santé grâce à mon expertise de naturopathe

Ma perspective de NatuRawChef, pour une alimentation équilibrée qui soutienne les besoins de l'organisme aux plans vital, émotionnel et gustatif.
  •  Vous permettre de comprendre les interactions de l’alimentation avec votre santé sans vous prendre la tête mais en étant précis et fiable.
  • Vous mettre en garde des excès alimentaires en tous genres, dogmatiques, intégristes ou «tropuristes» guidés par l’envie de trop bien faire.
  • Vous informer des dérives de l’alimentation industrielle et de la cuisson excessive tout en vous proposant des solutions… bienfaisantes.

Ma pédagogie : une progression sur mesure, pour aborder ma cuisine crue à votre rythme, dans la joie et la simplicité... en quelques mois ou en quelques semaines
  • Vous assurer une progression facile et rapide, calculée pour vous emmener vers la maitrise de cette cuisine crue au quotidien… en un minimum de temps, en vous donnant les informations nécessaires
  • Vous accompagner en répondant à vos questions à chaque étape, dans l’espace qui vous est réservé pour interagir avec moi
  • Vous permettre d’adapter votre progression à votre planning… en vous donnant le choix de visualiser les vidéos de recettes animées, ultra rapides, de consulter les vidéos des techniques dans les quelles je vous les présente avec le matériel ou de regarder les vidéos de recettes en temps réel, plus longues et détaillées.
  • Répondre à vos questions « comment commencer ? » « quel matériel ? » « quels ingrédients ? »
  • Vous permettre d’explorer tous les aspects pratiques en vidéo
  • Vous donner la possibilité d’adapter votre programme à votre rythme, le mettre sur pause ou l’accélérer avec d’autres recettes ou déclinaisons associées aux recettes fondatrices
  • Vous procurer des émotions cRulinaires… chaque jour, avec la gourmandise pour guide
  • Éveiller votre goût, éduquer votre bon sens pour affiner votre aptitude au plaisir de manger comme à celui de resplendir de vitalité
  • Vous donner l’envie et les moyens de prendre soin de vous avec une alimentation pure, brut, bio… et crue
  • Vous accompagner pas à pas dans la simplicité et la joie de découvrir un mode alimentaire respectueux de votre santé
  • Vous montrer la maitrise des recettes en vidéo et en temps réel… il faut le voir pour le croire… et goûter !
  • Vous inviter à tenir un journal de bord et à consigner vos impressions et à rédiger des notes de dégustations des plats que vous goutez.

Le matériel pédagogique pour vous accompagner chaque jour, à chaque étape de vos acquisitions.
  • Une vidéo toutes les 7 étapes pour aborder la thématique des semaines à venir et leurs objectifs
  • Une vidéo par étape (21 étapes) pour vous annoncer la recette du jour, la technique qu’elle engage et les transformations bénéfiques qu’elle entraine dans votre vie
  • Toutes les recettes en vidéos animées par mes soins, ludiques et efficaces pour mettre les ingrédients et les techniques en images de façon concrète
  • Toutes les recettes doublées de fiches techniques complètes comprenant des notes de dégustation et des accords avec des vins et des thés
  • Toutes les techniques sont abordées en vidéo pour que vous puissiez voir et revoir les gestes tels que je les pratique pour vous les approprier
  • Des articles et vidéos de présentation du matériel et des ingrédients
  • Une FAQ pour répondre à vos questions… en attendant, la possibilité d’interagir en direct avec moi dans l’espace réservé à vos commentaires en bas de chaque page… je réponds tous les jours à vos questions.
  • Un espace réservé chaque jour aux participants du programme  pour échanger vos impressions et partager vos découvertes avec ceux qui suivent ce programme
  • Des informations au plan nutritionnel pour vous guider en sécurité dans la découverte de la rawfood
  • Une fiche technique à chaque étape pour anticiper la logistique et s’organiser au plan du matériel et de l’approvisionnement
  • La possibilité d’une d’assistance sous forme de NatuRawCoaching personnalisé avec moi. Vous pouvez réserver votre séance en appelant le 06 30 77 1000

« J’ai à coeur de vous accompagner personnellement dans ce merveilleux voyage culinaire à la conquête de votre vitalité ! Ce programme rassemble mes 6 dernières années de travail passionné, après toute une vie à la recherche d’une nourriture exquise et régénérante… élégante pour nos papilles, notre santé… et pour notre généreuse planète. Je me réjouis infiniment de vous emmener vers la maitrise d’un art de vivre profondément bénéfique à tous les plans, et suis impatiente de répondre personnellement à vos questions au coeur de ce programme. »

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

 

 

Chaque jour, cet espace vous est dédié pour interagir, poser des questions, partager vos photos et vidéos personnelles des recettes du jour ou envoyer des commentaires concernant vos difficultés ou vos émerveillements…
L’instant Cru… c’est aussi le vôtre.

12 Commentaires

  1. D’ailleurs, n’y a t-il pas une expression pop qui dit : C’est cuit !
    Et quand c’est cuit, c’est cuit…

    Nilse-Tanguinée

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Le bon sens populaire… mais oui ! Quand c’est cuit… c’est CUIT ! 😉 !

      Réponse
  2. Bonjour Marie Sophie
    je voudrai faire un petit témoignage, un grand pour moi
    Ma mère ayant vécu la guerre,( elle aurait 104 ans aujourd’hui), a manqué de sucre, de café,et de bien d’autre chose encore comme beaucoup de personne de cette époque, alors pour aller a l’école elle nous mettait une dizaine de sucre dans la poche a mes soeurs et a moi même ce qui nous a crée une dépendance au sucre.
    Donc boulimie de gâteau, de tout ce qui est sucré,des fringales en milieu de journée grand coup de fatigue ect…. alors régime sur régime.
    Mon témoignage est que depuis que je mange des fruits secs, plus de pain,très rarement des pâtes et de riz,plus de gluten, pomme de terre ect.et que ce que je mange est de plus en plus cru, et bien le besoin de sucre a disparu, je n’y pense même plus, même mes chères pâtisseries que j’aimais tant et qui étaient la plus part temps quotidienne, ne me font même plus envie, je peux passer devant une pâtisserie je n’ai même plus l’idée d’y pousser la porte,
    Quel bonheur d’être libéré de cela.Tout est dans la nature pour combler nos besoin.
    Merci encore dame nature d’avoir de si beaux fruits et légumes qui nous régal tant

    Réponse
  3. Bonjour Marie-Sophie
    Combien de temps peuvent se conserver les compotes et crufitures ? une semaine environ ?
    Merci pour tout

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Hello Christine, les crufitures et les crupotes se conservent au réfrigérateur, dans des récipients hermétiques, en verre de préférence… comme vous l’avez justement pressenti…environ une bonne semaine !

      Réponse
  4. La compote pomme-abricot Mmmm tellement fruitée et intense !
    Je m’émerveille au fil des jours de cette formation, et surtout je remarque que, alors que je mange « moins » (en quantité), j’ai plus d’énergie et j’ai moins faim … Vous l’avez évoqué sur votre dernière page théorie, mais lorsqu’on l’expérimente soi-même c’est extraordinaire ^^

    Petite question : je m’interroge sur l’érythritol utilisé pour la crufiture… Je sais qu’à la base c’est un sucrant naturellement présent dans certains fruits, mais j’avais vu que sa production industrielle est obtenue par fermentation de céréales (potentiellement transgéniques en plus) et que ce n’était plus vraiment « naturel » ni sain à utiliser, comme tout édulcorant sorti de son contexte naturel… Quel est votre avis ? Est-il vraiment nécessaire dans ces recettes ? Merci !!

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Oui, l’erythritol est réalisée à base de fermentation alcoolique (suffixe ol) mais j’ose imaginer que la marque proposée en magasin bio est… bio ! De plus, l’érythritol est potentiellement laxatif.
      Bien qu’il soit adopté par les diabétiques, je comprends votre réserve. Il est possible de le remplacer par du sucre de fleur de coco ou du sirop d’agave, ou de coco qui ont des indices glycémiques bas. Le mieux étant de remplacer les sucres par des fruits séchés, la cRufiture reste assez sucrée … joyeusement ! Marie-Sophie

      Réponse
  5. genial!les crufitures! je ferai surement ceux aux abricots . celle au the, je vais essayer avec un the japonais Buddha Ma Cha, car la ou je suis il n´y a pas le palais des thes. c´est un the special legerement sucre naturellement! et la compote de pomme et abricot a la lavande! je me regale d´avance!

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Ah ! Votre enthousiasme me nourrit ! 😉 Merci Mahazosoa !

      Réponse
  6. Je me suis régalée avec ces « crupotes » et ces «  crufitures » qui laissent libre cours à l’imagination et à la créativité et qui sont si faciles à réaliser . Je naviguais en pays connu car je m’étais déjà aventurée dans ces expériences depuis que je n’utilise plus les sucres industriels c’est à dire …il y a bien longtemps …mes enfants étaient petits et lorsque ma mère venait nous voir, elle amenait du sucre de canne…pour les enfants.
    Merci encore Capitaine Marie-Sophie pour ce programme qui me fait beaucoup de bien.
    Joyeusement vôtre !

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Hello Maryse, oui… les traditionnelles confitures cuites au sucre sont délicieuses… et délicieusement toxiques en plus d’être inhibitrices au plan digestif. Mais ce sont de tels rituels de partage, d’amour que les dénoncer sans les remplacer eût été… cruel ! Je suis heureuse que les crufitures et les crupotes vous plaisent… ms

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →