Les Légumes crus à la Crème...

La vivacité des notes vertes et fondantes des légumes tombés à cru dans la douceur d’une texture crémeuse…

Découvrez la recette de la Tombée d’Épinard à la Béchamel vegan

Votre deuxième étape… les Épinards à la Crème

La vivacité des notes vertes… très vertes des feuilles d’épinard crues dans la douceur d’une texture crémeuse…

 

Cliquez sur la vidéo pour la démarrer.  Si sa lecture est saccadée, mettez là sur pause, patientez quelques minutes qu’elle se charge et continuez la lecture.

Le voyage du jour...

Tomber des légumes feuilles et attendrir des légumes plus durs comme les légumes racines en quelques minutes en les froissant avec du sel est certainement un geste des plus fascinants de simplicité et d’efficacité… pour préserver intacts leurs valeurs nutritives dénaturées par la cuisson et pour apprécier toute la flaveur… de quoi aimer de plus en plus les légumes et les faire aimer aux enfants. Testez dès que possible ; la plupart des enfants qui n’aiment pas les épinards cuits… aiment les épinards crusinés de cette belle façon !

Et les épinards avec la Béchamel de Cajou que vous avez déjà réalisée … c’est juste waouh !

Si vous n’avez pas le temps de réaliser les recettes et de garder le fil de la progression, surtout mettez votre programme sur pause… Vous en profiterez mieux.

Je reste à votre écoute,

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

La RawStar du jour...

Epinard-l-instant-cruRévélés et préservés par la seule influence du sel, les épinards supportent la solitude, dans la belle autonomie de parfums de fleurs blanches, même s’ils se plaisent à les enlacer avec celles des thés verts japonais. Ils sont merveilleux pour soutenir les arômes de basilic dans un pesto d’hiver, impertinent et profond, s’accordent avec des crèmes de cajou onctueuses autant qu’ils apprécient la compagnie des cèpes… A la fois autonomes et sociables, ce sont des compagnons d’hiver très recherchés.

S'organiser...

Les Épinards à la Crème

La vivacité des notes vertes… très vertes des feuilles d’épinard crues dans la douceur d’une texture crémeuse…

Cliquez sur la vidéo pour la démarrer.  Si sa lecture est saccadée, mettez là sur pause, patientez quelques minutes qu’elle se charge et continuez la lecture.

Le voyage du jour...

Tomber des légumes feuilles et attendrir des légumes plus durs comme les légumes racines en quelques minutes en les froissant avec du sel est certainement un geste des plus fascinants de simplicité et d’efficacité… pour préserver intacts leurs valeurs nutritives dénaturées par la cuisson et pour apprécier toute la flaveur… de quoi aimer de plus en plus les légumes et les faire aimer aux enfants. Testez dès que possible ; la plupart des enfants qui n’aiment pas les épinards cuits… aiment les épinards crusinés de cette belle façon !

Et les épinards avec la Béchamel de Cajou que vous avez déjà réalisée … c’est juste waouh !

Si vous n’avez pas le temps de réaliser les recettes et de garder le fil de la progression, surtout mettez votre programme sur pause… Vous en profiterez mieux.

Je reste à votre écoute,

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

La RawStar du jour...

Epinard-l-instant-cruRévélés et préservés par la seule influence du sel, les épinards supportent la solitude, dans la belle autonomie de parfums de fleurs blanches, même s’ils se plaisent à les enlacer avec celles des thés verts japonais. Ils sont merveilleux pour soutenir les arômes de basilic dans un pesto d’hiver, impertinent et profond, s’accordent avec des crèmes de cajou onctueuses autant qu’ils apprécient la compagnie des cèpes… A la fois autonomes et sociables, ce sont des compagnons d’hiver très recherchés.

S'organiser...

Les Epinards à la Crème, recette animée

 

La Tombée d'Epinards, en temps réel

Le temps de préparation…

Moins de dix minutes

Le matériel…

Les mains pour masser les épinards

Eventuellemment un robot équipé d’une lame en S uniquement pour une très grande quantité d’épinards

Les ingrédients… pour deux personnes

4 à 6 T de pousses d’épinards bien tassées

1 CAS d’huile d’olive extra vierge pressée à froid

¼ CAC de sel

La préparation… *comment attendrir les légumes…

Masser les jeunes pousses d’épinard avec le sel, délicatement mais fermement. Elles sont alors prêtes à rendre leur jus au contact du sel. Elles perdent autant en volume qu’elles gagnent en tendreté… Et en tendresse.

Pour une grande quantité, rassemblez tous les ingrédients dans la cuve du robot équipée d’une lame en S pour les broyer par pulsation brèves… et voilà une Tombée d’Epinards.

En cuisine traditionnelle, on « tombe » des épinards en les cuisant pour réduire leur volume. Dans l’instant cru, la tombée se réalise très rapidement avec du sel, en préservant la fraicheur et le goût des épinards de l’agression de la cuisson.

Je ne vous conseille pas de broyer les épinards trop finement en purée, à moins qu’ils ne soient destinés à un bébé.

D’ailleurs, les enfants comme les adultes adorent les épinards crus. Ils n’ont pas ce goût amer et métallique qu’ont les épinards trop cuits, mais une saveur acidulée et fraiche, délicieuse.

La note de dégustation…

Cette recette est encore plus gourmande avec de la crème ou… des cèpes à la crème.

Avec les thés…

Avec un TAMARYOKUCHA IMPERIAL, les notes fleuries des épinards sont exaltées. Les notes végétales et beurrées du thé, en attaque et en notes de cœur, adoucissent la vivacité croquante des épinards et se mêlent à leur fraicheur avec beaucoup d’aisance.

Enregistrer

Enregistrer

La technique... Comment attendrir les légumes

 

Un peu de théorie...

La qualité de notre vitalité dépend de celle de nos produits

Ma proposition est qu’en achetant des produits irréprochables de qualité biologique et crue, des ingrédients n’ayant subi aucune transformation que je vous initie à transformer respectueusement à la maison en un tour de main, vous avez l’assurance de vous nourrir de façon impeccable, ludique et sensuelle, satisfaisante aux plans émotionnels et gustatifs, rassasiante et bénéfique pour votre santé et celle de la planète… et ce pour à peine plus cher qu’une douteuse nourriture toute préparée.

Il faut une certaine indépendance esprit et du courage pour ne pas aller dans le sens du courant dominant. Mais si vous êtes entré(e) dans ce programme, c’est que à priori, vous êtes prêts à remettre en question la tradition ou l’avez fait depuis longtemps déjà. Car ma crusine… c’est vraiment du hors piste à l’écart même des sentiers peu battus.

L’essence de ma gastrawnomie étant d’être bio, crue et sans produit animal – excepté le miel et le pollen – je vous propose d’explorer les pistes veg… veg comme végétal.

 

Etre ou ne pas être végétarien

Nous sommes des prédateurs, des sérial killers. Le livre  Une brève histoire de l’humanité de Yuval Noah Harari explique comment, à l’instar des bouleversements climatiques, ce sont les hommes qui sont de façon irrécusable responsables de l’extinction d’une immense partie de la faune existante à cette époque dont les dinosaures.

Pour ma part, je n’ai ni les canines d’un lion pour déchirer la viande, ni l’estomac d’une vache pour ruminer des herbes toute la journée, ni même de jabot pour pré-digérer les graines – et je n’ai jamais adoré les salades avant d’interpréter les légumes à ma façon dans L’instant Cru… Je suis omnivore et me satisfais avec jubilation de légumes, de fruits, de graines de noix… et ne mange qu’occasionnellement de la viande (cuite car je ne la consomme qu’à l’extérieur de chez moi) et au moins une fois par semaine du poisson… cru ! 

Refuser la consommation abusive de produits issus d’animaux est un acte citoyen

La proposition d’Aymeric Caron peut paraître extrémiste mais elle est pertinente et fine lorsqu’il s’agit d’en finir avec notre « anthropocentrisme démodé » et avance les termes de l’écologie essentielle et de biodémocratie. Il s’agit bien d’une révolution morale et politique. Et c’est bien là que je place l’acte de se nourrir. Ce dernier participe fatalement d’un engagement moral et citoyen, si ce n’est philosophique et politique.

Ma cuisine crue s’inscrit dans un mouvement « écosophe » pour reprendre le terme de Arne Naess « d’écosophie », philosophe et fondateur d’une école de pensée face au défi écologique, l’écologie profonde.

Manger de la viande à notre époque est devenu préjudiciable à notre santé

Manger de la viande c’est bel et bien – ou plus précisément moche et mal – cautionner l’abattage d’animaux vivants, cautionner la maltraitance des bêtes, cautionner les exigences de la productivité – toujours plus – qui favorisent des traitements chimiques, antibiotiques qui rendent la viande quasi impropre à la consommation et indéniablement préjudiciable à notre santé. Florence BURGAT et Anne de LOISY ont enquêté pour nous ; leur rapports sont formels : s’il est barbare et odieux de massacrer les animaux pour les manger, il est aussi dangereux de les consommer tant ils sont bourrés de produits chimiques, hormonaux qui échappent une réglementation déjà improbable…

Mais poussés par la faim, l’envie, ou l’habitude… la tradition, nous avons mis en place un système pour nous éviter de penser, nous éloigner de la tuerie de l’animal jusqu’à oublier que c’en est (était !) un… il nous suffit de déballer la tranche ou le plat tout préparé – « santé »…préparé avec amour si si ! c’est précisé parfois ! validé par le professeur Shput… tant qu’à faire ! – le glisser dans le micro-onde le temps de préparer une assiette et des couverts… et de re-re-relire la notice du plat pour nous persuader qu’il est bon pour nous…tout ça pendant que nous fréquentons internet – en mangeant notre plat tout préparé micro-ondé – pour chercher des informations sur comment se nourrir sans se faire de mal dans ce qui est re-devenu une jungle. Nous sommes bizaaaaaare !

Manger de la viande et des produits animaux est dommageable pour la planète

Ôna Maiocco, dans son livre « Je mange veggie » Ed. Eyrolles explique que

« La production de viande et des produits animaux implique en effet :

Un gaspillages des ressources

Eau, terres cultivables, protéines végétales (qui servent à nourrir le bétail alors qu’elles peuvent directement nourrir les humains

Savez-vous que pour produire un kilo de viande de bœuf il faut utiliser 15 500 litres d’eau ?

Des émissions de gaz à effets de serre

D’importantes émissions de gaz à effet de serre (14,5% sont dues à l’élevage, plus que celles dues aux transports !)

Une déforestation massive 

L’élevage serait responsable de 70% de la déforestation actuelle, notamment en Amazonie

De la pollution :

pollution aquatique, pollution en phosphore et en nitrates à cause des épandages de fumiers et de lisiers.

Pollution par les engrais et pesticides utilisés pour produire la nourriture du bétail et appauvrissement des réserves de poissons d’élevage… etc »

 

Ce n’est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l’homme s’apercevra que l’argent n’est pas comestible  Indien MOHAWK

La deuxième étape du premier module…

 

 

Cliquez sur la vidéo pour la démarrer.  Si sa lecture est saccadée, mettez là sur pause, patientez quelques minutes qu’elle se charge et continuez la lecture.

Le voyage du jour...

Tomber des légumes feuilles et attendrir des légumes plus durs comme les légumes racines en quelques minutes est certainement un geste des plus fascinants de simplicité et d’efficacité… pour préserver intacts leurs valeurs nutritives – dénaturées par la cuisson !- et en apprécier toute la flaveur… de quoi aimer de plus en plus les légumes et les faire aimer aux enfants. Testez dès que possible ; la plupart des enfants qui n’aiment pas les épinards cuits… aiment les épinards crusinés de cette belle façon !

Les légumes tombés à cru avec les sauces crémeuses, sans produit laitier et toutes crues que vous avez déjà réalisée dans la première étape de ce module … c’est juste waouh !

Si vous n’avez pas le temps de réaliser les toutes recettes et de garder le fil de la progression, n’hésitez pas à mettre votre programme sur pause… Vous en profiterez mieux.

Pour accéder aux recettes et vidéos de cette étape, inscrivez-vous au Module 1 ou au Programme Complet (modules 1+2+3 )
Pour découvrir le matériel pédagogique des modules, consultez les vidéos suivantes…

Je reste à votre écoute,

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

Chaque module vous révèle les plus belles recettes crues, vous offrant un matériel pédagogique exceptionnel pour une progression ludique et rapide de la découverte… à la maitrise de ma crusine.

Votre matériel pédagogique...

J’ai beaucoup de plaisir à vous accompagner de la découverte à la maîtrise de la cuisine qui a changé ma vie… J’aime énormément partager vos émerveillements et vous accompagner pas à pas en répondant à vos questions dans l’espace des commentaires. Je souhaite de tout coeur que ma cuisine enchante votre vie comme elle a transformé la mienne ! Pour que vous franchissiez avec succès, les étapes de chaque module, j’ai conçu pour vous un matériel pédagogique de grande qualité… que vous pouvez découvrir dans les onglets suivants.

Pour accéder au contenu de vos programmes, inscrivez-vous aux modules qui vous conviennent…

Je vous souhaite un délicieux voyage et je reste à votre écoute,

Joyeusement !

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

Les recettes animées...

  • Les recettes animées permettent de visualiser rapidement en un coup d’oeil les ingrédients, les techniques et le déroulé de la recette jusqu’au résultat final… C’est un excellent moyen de percer le mystère de ma cuisine en un clin d’oeil. J’ai réalisé mes animations en stop motion pour exprimer leur caractère vivant, car c’est bien de nourriture vivante qu’il s’agit. Ainsi les fruits, les légumes, les graines se déplacent sur le plan de travail pour « jouer » la recette. Ce sont les véritables Raw Star de ma Raw Food… je les salue avec le respect et la créativité qu’elles m’inspirent. Les musiques originales sont composées et interprétées par Hugo Horsin. La déshydratation des amandes (ci-dessous) est le tout premier que j’ai animé pour faire un test…
Les recettes filmées en temps réel...
Les fiches recettes...

 

 

Les vidéos des Tours de Main...

  • Dans les vidéos des Tours de Main, je vous montre en temps réel avec quel matériel et selon quelles techniques je mets en œuvre les bases de ma cuisine crue. Vous pouvez ainsi vous rendre compte de la simplicité… en direct ! Vous pouvez les consulter autant de fois qu’il vous plaît. Les techniques sont toujours jointes aux recettes animées pour vous dévoiler ce qui est encore pour vous des mystères … et deviendra bientôt, plus vite que vous ne le croyez … de nouvelles habitudes.
La Raw Star Collection......

Macadamia-l-instant-cru

Les Follow Focus...

  • Les Follow Focus en fond d’écran, vidéos en gros plans avec changement de focus sur les fruits, légumes et graines chéris dans L’instant Cru sont aussi une façon de rendre hommage à leur beauté et de vous les montrer comme je les vois. Car c’est bien notre attention, notre focale, embusquées derrière notre regard qui déterminent la profondeur de notre champ d’observation…de notre conscience. Ces vidéos me procurent une grande émotion, toujours et encore… les framboises et les fraises me font jaillir la salive dans la bouche, les amandes me bouleversent de leur velouté, les chou-rave m’émeuvent aux larmes, les doigts crochus des céleris me fascinent … j’arrête là… ils sont à vous maintenant… bruts, purs, crus… vivants ! Le Follow Focus des amandes est aussi le tout premier réalisé.
Les ...quid ?

Je reste à votre écoute en attendant d’avoir le bonheur de vous accompagner en terra incognita qu’est ma cuisine crue…

Joyeusement !

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

Les points forts de ce programme…

Mes recettes, à la pointe de la créativité en matière de Rawfood
  • Leur qualité exceptionnelle qui propulse la cuisine crue au sommet d’une excellence gastrawnomique
  • Leur simplicité, elles engagent peu d’ingrédients, elles sont pures et justes
  • Leur goût waouh… qui vous procure le plaisir indispensable à la vie et nourrit jour après jour votre envie de croquer la vie toute crue
  • Leur précision, elles sont élaborées dans les règles d’un art que je maitrise et que j’enseigne auprès des plus grands chefs traditionnels
  • Leur équilibre au plan de la santé grâce à mon expertise de naturopathe
Ma perspective de NatuRawChef, pour une alimentation équilibrée qui soutienne les besoins de l'organisme aux plans vital, émotionnel et gustatif.
  •  Vous permettre de comprendre les interactions de l’alimentation avec votre santé sans vous prendre la tête mais en étant précis et fiable.
  • Vous mettre en garde des excès alimentaires en tous genres, dogmatiques, intégristes ou «tropuristes» guidés par l’envie de trop bien faire.
  • Vous informer des dérives de l’alimentation industrielle et de la cuisson excessive tout en vous proposant des solutions… bienfaisantes.
Ma pédagogie : une progression sur mesure, pour aborder ma cuisine crue à votre rythme, dans la joie et la simplicité... en quelques mois ou en quelques semaines
  • Vous assurer une progression facile et rapide, calculée pour vous emmener vers la maitrise de cette cuisine crue au quotidien… en un minimum de temps, en vous donnant les informations nécessaires
  • Vous accompagner en répondant à vos questions à chaque étape, dans l’espace commentaires qui vous est réservé pour interagir avec moi
  • Vous permettre d’adapter votre progression à votre planning… en vous donnant le choix de visualiser les vidéos de recettes animées, ultra rapides, de consulter les vidéos des techniques dans les quelles je vous les présente avec le matériel ou de regarder les vidéos de recettes en temps réel, plus longues et détaillées.
  • Répondre en vidéos à vos questions « comment commencer ? » « quel matériel ? » « quels ingrédients ? »
  • Vous permettre d’explorer tous les aspects pratiques en vidéo
  • Vous donner la possibilité d’adapter votre programme à votre rythme, en mettant les envois de mails sur pause.Quelque soit le rythme des mails, vous avez toujours accès à toutes les recettes de votre programme pendant 6 mois. La reconduction se fait sur simple demande, autant de fois que vous le voulez, ainsi l’accès au programme est illimité.
  • Vous procurer des émotions cRulinaires… chaque jour, avec la gourmandise pour guide
  • Éveiller votre goût, éduquer votre bon sens pour affiner votre aptitude au plaisir de manger comme à celui de resplendir de vitalité
  • Vous donner l’envie et les moyens de prendre soin de vous avec une alimentation pure, brut, bio… et crue
  • Vous accompagner pas à pas dans la simplicité et la joie de découvrir un mode alimentaire respectueux de votre santé
  • Vous montrer la maitrise des recettes en vidéo en temps réel… il faut le voir pour le croire… et goûter !
Le matériel pédagogique pour vous accompagner chaque jour, à chaque étape de vos acquisitions.

 

  • Une vidéo pour chaque module pour aborder la thématique des étapes à venir et leurs objectifs
  • Une vidéo par étape (7 étapes/module) pour vous annoncer la recette du jour, la technique qu’elle engage et les transformations bénéfiques qu’elle entraine dans votre vie
  • Les recettes en vidéos animées par mes soins, ludiques et efficaces pour mettre les ingrédients et les techniques en images de façon concrète
  • Les recettes filmées en temps réel pour vous montrer la rapidité, la simplicité de mes recettes et vous en transmettre les secrets…
  • Toutes les recettes doublées de fiches techniques complètes comprenant des notes de dégustation et des accords avec des vins et des thés
  • Toutes les techniques sont abordées en vidéo pour que vous puissiez voir et revoir les gestes tels que je les pratique pour vous les approprier
  • Des articles et vidéos de présentation du matériel et des ingrédients
  • La possibilité d’interagir en direct avec moi dans l’espace réservé à vos commentaires en bas de chaque page… je réponds tous les jours à vos questions.
  • Un espace réservé chaque jour aux participants du programme  pour échanger vos impressions et partager vos découvertes avec ceux qui suivent ce programme
  • Des informations au plan nutritionnel pour vous guider en sécurité dans la découverte de la rawfood
  • Une fiche technique à chaque étape pour anticiper la logistique et s’organiser au plan du matériel et de l’approvisionnement

« J’ai à coeur de vous accompagner personnellement dans ce merveilleux voyage culinaire à la conquête de votre vitalité ! Ce programme rassemble mes 6 dernières années de travail passionné, après toute une vie à la recherche d’une nourriture exquise et régénérante… élégante pour nos papilles, notre santé… et pour notre généreuse planète. Je me réjouis infiniment de vous emmener vers la maitrise d’un art de vivre profondément bénéfique à tous les plans, et suis impatiente de répondre personnellement à vos questions au coeur de ce programme. »

Votre NatuRawChef, Marie-Sophie

 

 

Chaque jour, cet espace vous est dédié pour interagir, poser des questions, partager vos photos et vidéos personnelles des recettes du jour ou envoyer des commentaires concernant vos difficultés ou vos émerveillements…

L’instant Cru… c’est aussi le vôtre.

22 Commentaires

  1. J’ai attendri des fanes de betteraves rouges avec une béchamel.
    Excellent.

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Bonne idée !

      Réponse
  2. .

    En m’inscrivant à votre programme, j’ai fait une très belle découverte!!! et vous en remercie.

    Petite question ? j’ai un thermomix, celui-ci peut-il remplacer le blender avec lame en S?

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Je suis heureuse de votre découverte Cathy… je me réjouis de vous en réserver bien d’autres !!! miam !
      Pour le thermomix, il est polyvalent et broie comme le lame en S mais il n’offre pas de visibilité avec sa cuve inox. Pour commencer c’est bien, ensuite j’espère que vous aurez envie d’investir dans un petit modèle de broyeur, pratique pour les petites quantités, facile à laver et accessible (autour de 50€, ils se valent tous…)
      Belle continuation !

      Réponse
  3. Bonjour,

    est-ce que cette recette pourrais aussi être réalisée avec les côtes de bettes?

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Excellente idée ! Avec beaucoup de feuilles vertes ! N’hésitez pas à parfumer votre Béchamel de Cajou. Avec les notes un peu terreuses des bettes, le curry et le garam massala sont bienvenus…

      Réponse
  4. Alors déjà je pressentais, en déposant mes graines au jardin d’automne, que les jeunes pousses d’épinards, seraient les vedettes de quelques futures tablées……. Que dire sinon un grand Bravo et un immense Merci ! !

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Merci Milie… les épinards nous escortent tout l’hiver… généreusement ! Joyeusement. Marie-Sophie

      Réponse
  5. A la première bouchée, je me suis dis : quel sacrilège de cuire les épinards ! une fois qu’on les connait crus, ils nous paraissent bien insipides. J’ai hâte d’essayer l’effiloché d’endives à la crème aux baies roses et les tagliatelles de courgettes … Mais cette technique convient-elle avec l’oseille un peu acide et le poireau un peu dur ?

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Je suis d’accord Claudine ! Les épinards cuits ne tiennent plus la route et sont bien insipides face aux crus ! Cette méthode fonctionne parfaitement pour l’oseille, sans ternir l’éclat de ses notes acidulées. Pour les poireaux, il faut les tailler en brunoise ou très fins, car oui, ils sont fibreux ;-)😉! Mais ils apprécient de se laisser attendrir avec la vapeur douce du Vitaliseur de Marion. Joyeusement ! Marie Sophie.

      Réponse
      • Bonjour,
        Pour les poireaux, je les coupe très finement en rondelles et les mets au sel et huile d’olive dans un bocal. Au bout d’un petit moment ils ramollissent et l’on peut s’en servir sur des salades, soupes ou en décoration sur des plats, bref selon son imagination et envies.

        Réponse
  6. Bonjour,
    MErci beaucoup mais comment mettre sur pause?
    Belle soirée
    Michèle B.

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Excellent Brigitte. C’est le principe de la marinade qui est très précieux dans la cuisine crue. Je le pratique en mettant les légumes dans un sac plastique (de congélation), en vidant l’air et en les malaxant un peu, cela accélère la macération… et attendrit les légumes « durs » plus rapidement. Joyeusement vôtre, MS

      Réponse
  7. Bonjour
    J’ai hâte de découvrir toutes vos recettes qui me font saliver lorsque je vois vos vidéos. Et oui, fille d’un chef cuisinier, pâtissier de surcroît, je suis une épicurienne qui veut user des gourmandises que la nature nous offre tout en voulant se faire du bien pour la santé 😉
    Dans la crème de cajou, peut-on utiliser le thé TAMARYOKUCHA ,IMPERIAL à la place de l’eau ?

    Réponse
  8. j´adore les endives et d´habitude je les effiloche tout simplement, mais cette version tombee au sel est extra, je l´utiliserai un peu plus souvent (il faut dire que je n´utilise pas beaucoup de sel) . merci! j´avais des problemes aussi avec les poireaux trop filandreux mais apres je les ai laisse maceres. MMMMmmmmm! je suis curieuse de votre systeme de faire sous vide avec les sacs de congelation. comment les faites vous? avec un appareil?

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Hello Mahazosoa, j’utilise les sacs de congélation pour accélérer la macération des légumes au sel. C’est un sous-vide relatif, sans appareil. J’applatis les légumes et la marinade dans le sac en vidant l’air au maximum… Les endives aux Baies Roses sont une de mes recettes préférées ! Joyeusement, Marie-Sophie

      Réponse
      • Merci! pour le sous vide je vais faire comme vous tout simplement avec les sacs de congelation et manuellement sans appareil. je vais me passer du systeme de conservation du sous vide. il vaut mieux utiliser le plus frais possible. merci. je vais essayer les endives aux baies roses surement!

        Réponse
  9. j´ai goute au tombee d´ epinards a la creme et aux spaghetti de courgettes avec la meme sauce! MMMMMmmmm! delicieux! la prochaine fois je ferai les blettes avec une autre sauce . voyons! au curry donc!

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Hello Mahazosoa , je suis heureuse que. Votre créativité se déploie si joyeusement ! 😉 !

      Réponse
  10. bonjour Marie-Sophie,
    Les recettes sont simples et délicieuses et je me prépare pour un repas de Noël en déclinaison crusine !
    Juste une question sur les tombées de légumes : quand on les essore, il me semble que l’on perd beaucoup de nutriments(?). Faites-vous quelque chose avec le liquide recueilli ?

    Réponse
    • Marie-Sophie L

      Ah ! Je me réjouis que vous ayez du plaisir en perspective avec mes recettes ! Pour le liquide recueilli après essorage des légumes, vous avez parfaitement raison… il est bourré de nutriments ! Le plus souvent je le bois, sinon je l’adjoins à des légumes dans le blender pour faire une purée, ou une soupe que je consomme direct. Je reste à votre écoute Emma, joyeusement… et délicieusement ! Marie-Sophie

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Shield Logo
This Site Is Protected By
The Shield →