Pourquoi manger cru est excellent pour la santé ?

Manger cru : un art de vivre

un article de Stéphane LEGRAND Le Monde en Grand

Naturopathe depuis trente ans et raw chef depuis 2012 après avoir étudié l’art culinaire vegan et cru en Californie, Marie-Sophie L est  NatuRawChef®. La Raw Food, ou l’alimentation crue, a changé sa vie du jour au lendemain. Elle a créé L’instant Cru pour qu’elle enchante la vôtre. Partager avec vous la vitalité… la volupté de sa Gastrawnomie® et son pouvoir profondément régénérant est comme elle le dit souvent “son métier, sa joie !”

Ses recettes sont la source de la créativité en matière d’alimentation crue, elle s’est imposée comme la papesse de la gastronomie crue en France.

Si vous êtes à la recherche d’équilibre dans votre mode de vie, si vous voulez réinventer vos habitudes alimentaires, cet article est pour vous. C’est l’essence même de la Raw Food (alimentation vivante) qui vous prouve que manger cru est excellent pour votre santé.

 

Pourquoi manger cru est-il bon pour notre corps ?

 

L’alimentation crue se compose principalement d’ aliments non transformés, bruts, purs, crus, entiers, à base de plantes et, de préférence, biologiques. Les trois quarts de notre régime alimentaire devraient  être composés d’aliments non cuits.

La nourriture qui nous fait vivre est essentielle à notre organisme,… Pourtant, ce que nous mangeons affecte notre santé et sont tristement causes de maladies – notamment les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux, l’artériosclérose, le diabète et certains types de cancer. 

Si nous creusons notre tombe avec nos dents, nous pouvons aussi restaurer notre santé grâce à notre nourriture.

Que ton aliment soit ta médecine” Hippocrate (460 – 370 avant JC).

Si la nourriture est la coupable, elle est aussi la réponse. En prenant conscience de ce que nous mangeons, nous pouvons commencer à faire des choix qui favorisent notre santé plutôt que la maladie… en y prenant plaisir ! Marie-Sophie L nous propose de nous nourrir de plaisir !

Dès que nous apprenons à satisfaire nos récepteurs de plaisir avec des aliments sains… notre joie de vivre s’améliore.

 

De quoi notre corps a-t-il besoin ?

 

Quels sont les éléments de base dont notre corps a besoin pour fonctionner ? Des enzymes, des vitamines, des minéraux, des phytonutriments, des protéines, des graisses essentielles, des acides aminés et des fibres. Tous ces éléments sont fournis par notre alimentation et participent à la croissance, à la réparation et à l’entretien du corps. Examinons rapidement chacun de ces éléments et ce qu’ils font pour vous.

 

Les enzymes

 

Les enzymes convertissent les aliments que nous mangeons en structures chimiques qui peuvent passer à travers les membranes des cellules qui tapissent le tube digestif et dans le flux sanguin. Leur travail ne s’arrête pas là. Les enzymes sont des protéines vivantes qui dirigent la force vitale dans nos processus biochimiques et métaboliques. Elles aident à transformer et à stocker l’énergie, à fabriquer des hormones actives, à dissoudre les fibres et à prévenir la coagulation. Elles ont des effets anti-inflammatoires. Les enzymes aident à équilibrer, à restaurer le système immunitaire, et participent à la guérison de nombreuses maladies. Les enzymes aident même à réparer notre ADN et notre ARN (Acide nucléique essentiel dans le transport du message génétique et la synthèse des protéines).

 

Lorsque nous cuisinons des aliments, nous détruisons une grande partie des enzymes qui nous aident à les digérer naturellement.

 

Les vitamines

 

Sans vitamines, nos cellules ne fonctionnent pas correctement, nos organes souffrent et nous ne pouvons pas survivre. Les vitamines aident à réguler le métabolisme, à convertir les graisses et les hydrates de carbone en énergie, et à former les os et les tissus. 

 

Ce qui se passe lorsque vous cuisinez des aliments… vous l’avez compris, un grand pourcentage des vitamines est détruit.

 

Les minéraux

 

Dix-sept des trente éléments reconnus comme essentiels à la vie sont des métaux. Les carences en minéraux provoquent des maladies chez l’homme. Les minéraux ont également une relation synergique avec les vitamines. Ils s’aident mutuellement et soutiennent le bon fonctionnement de notre organisme. 

 

Lorsque les aliments sont cuits, de nombreux minéraux sont détruits ou altérés, ce qui les rend inutiles et les empêche d’aider nos amis les vitamines.

 

Les phytonutriments

 

Ce sont les phytonutriments qui donnent aux fruits et légumes leur couleur. Les phytos protègent l’organisme et combattent les maladies. Ils combattent également le cancer et aident votre cœur. Les phytonutriments sont l’objet de la pointe de la recherche sur la nutrition. Ils fournissent de véritables médicaments pour la santé des cellules. 

 

Et une fois de plus, les phytonutriments présents dans les aliments végétaux fraîchement récoltés peuvent être détruits ou éliminés rapidement par la cuisson.

 

Alors pourquoi manger cru ?

 

Cela commence à avoir un sens. Si la cuisson détruit les nutriments vitaux et essentiels dont nous avons besoin pour rester en bonne santé, manger nos aliments crus et vivants produit le contraire. 

 

L’alimentation végétale et crue nous fournit ce dont nous avons besoin pour notre santé et notre bien-être. Lorsque nous mangeons au moins 80 % de nourriture crue, nous avons plus d’énergie, plus d’acuité mentale, et toutes les maux désagréables qui peuvent nous irriter au quotidien, comme les reflux acides, et les douleurs, inflammations chroniques se dissipent. 

 

En adoptant une alimentation crue, vous nourrissez votre corps avec ce dont il a besoin pour se développer et optimiser son potentiel vital… et pas seulement pour survivre.

 

Un régime d’aliments crus : dois-je l’essayer ?

 

Nous venons de le voir précédemment, les personnes qui suivent un régime alimentaire à base d’aliments crus témoignent  de ce que le fait de manger une majeure proportion d’aliments crus les rend plus sains.

 

Certains adeptes de l’alimentation crue sont végétaliens et ne consomment pas d’aliments d’origine animale. D’autres consomment de la viande crue et des produits animaux crus.

 

La perte de poids n’est pas l’objectif principal du régime alimentaire à base d’aliments crus, mais elle est couramment observée; c’est l’un des bénéfices de l’alimentation crue..

 

Quels sont les types de régimes qui existent dans la ‘Raw Food’ – alimentation crue ?

 

La raw food classique est végétale, elle est à base de légumes, de fruits, de noix, de graines, de racines, de fleurs, d’algues…

 

Il existe quatre grands types de régimes alimentaires crus.

 

  • Les végétariens crus mangent des aliments d’origine végétale, ainsi que des œufs et des produits laitiers
  • Les végétaliens crus ne mangent aucun produit animal, ni d’origine animale, (ni miel ni pollen)
  • Les omnivores crus consomment des aliments d’origine végétale et animale (viande ou poisson crus)

 

Quels sont les aliments parfait pour manger cru ?

 

Les aliments suivants sont adaptés au régime alimentaire des aliments crus :

 

  • fruits frais
  • légumes
  • feuilles
  • racines
  • fleurs
  • fines herbes
  • fruits secs (graines oléagineuses)
  • beurres de noix crus
  • les jus de fruits et de légumes frais
  • noix de coco
  • graines germées
  • jeunes pousses
  • noix et graines crues
  • lait de graines et de noix
  • algues marines
  • fruits séchés au soleil
  • les aliments verts en poudre, par exemple l’herbe de blé ou les algues séchées
  • d’autres aliments biologiques, naturels ou non transformés
  • les aliments fermentés, tels que le kimchi et la choucroute

 

Selon le type de régime alimentaire, un régime à base d’aliments crus peut également contenir :

 

  • des œufs
  • le poisson, par exemple, les sushis ou les sashimis
  • la viande
  • le lait et les produits laitiers, mais ceux-ci doivent être non pasteurisés et non homogénéisés

 

La cuisine végétale et crue telle que Marie-Sophie L la met en équation est totalement végétale et crue et sans produit d’origine animale exceptée le miel et le pollen.

 

La préparation des aliments pour manger cru en toute sérénité

La cuisine crue s’articule autour de protocoles de transformation très simples qui sont la germination, la fermentation, le broyage aussi facile que rapide et la déshydratation en deçà de 42°C, température au dessous de laquelle les préparations ne sont pas cuites et les enzymes ainsi que la plupart des vitamines ne sont pas détruites.

Le broyage 

  • Avec un blender puissant
  • Avec un robot équipé d’une lame en S

La germination

  • Dans des bocaux, des sacs à lait, des germoirs électriques

La lacto-fermentation 

  • Des fromages de graines et de noix dans des sacs à lait
  • Des légumes dans des bocaux

La déshydratation

  • Dans un déshydrateur ou un four réglable à 50°C porte entr’ouverte

 

Quels sont les avantages de manger cru ?

 

Les spécialistes de l’alimentation crue affirment que la consommation d’aliments principalement non cuits, vivants, peut entraîner une perte de poids.

 

La suppression des aliments transformés signifie que de nombreux nouveaux régimes alimentaires à base d’aliments crus perdront probablement du poids dans un premier temps.

Ils expérimentent également qu’avec un régime à base d’aliments crus, le corps est mieux à même de prévenir et de combattre les maladies, en particulier les maladies chroniques.

 

Certains nutriments, par exemple les vitamines hydrosolubles B et C, sont réduits ou détruits par la cuisson, de sorte que la consommation d’aliments crus assure un meilleur apport de ceux-ci.

 

Cela s’explique par le fait que les aliments crus et vivants contiennent des enzymes alimentaires essentielles. Le fait de chauffer les aliments à plus de 47 degrés Celsius, détruit ces enzymes alimentaires.

 

Les spécialistes de l’alimentation crue soutiennent que les enzymes sont la force vitale d’un aliment. La nature a donné à chaque aliment son unique mélange parfait. Ces enzymes vitales nous permettent de digérer complètement nos aliments sans avoir à compter sur nos propres enzymes digestives.

 

Les personnes qui suivent un régime alimentaire à base d’aliments crus affirment que le processus de cuisson détruit ou altère ces enzymes, ainsi que les vitamines et minéraux essentiels. Seuls les aliments crus sont des aliments « vivants ».

 

Les aliments cuits, sont plus longs à digérer, et ils obstruent le système digestif et les artères avec des graisses, des protéines et des glucides partiellement digérés.

 

Les personnes qui suivent un régime alimentaire à base d’aliments crus affirment qu’elles ont :

 

  • plus d’énergie
  • une peau plus claire
  • une meilleure digestion
  • une perte de poids
  • un risque plus faible de développer des maladies cardiaques et cardiovasculaires

 

Des études ont indiqué qu’un régime alimentaire à base de plantes (mais pas nécessairement crues) peut entraîner une perte de poids et réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de cancer, d’obésité et de diabète de type 2.

 

Quels sont les risques auxquels je m’expose à manger cru ?

 

Les nutritionnistes et les diététiciens suggèrent aux personnes qui suivent un régime d’aliments crus de consommer les aliments suivants avec prudence :

 

  • Certains aliments crus, comme les œufs non cuits, contiennent des éléments nocifs que le processus de cuisson éliminerait autrement. De même que pour les viandes et les poissons. Mais la cuisine de Marie-Sophie L est végétale, donc ne comporte pas ce genre de risque.

 

  • Certains légumes verts sont toxiques lorsqu’ils sont crus et consommés en grande quantité. Le sarrasin contient de la fagopyrine. Cela peut déclencher une photosensibilité et d’autres problèmes de peau.

 

  • Les haricots rouges : ils contiennent une substance chimique appelée phytohémagglutinine.

 

  • Les pousses de luzerne : elles contiennent la toxine canavanine

 

  • Le manioc : certains types peuvent être toxiques, notamment la farine de manioc.

 

  • Les graines de pois : du type Lathyrus, y compris le pois d’herbe, Khesari dhal ou almorta, peuvent causer une faiblesse neurologique des membres inférieurs si elles sont consommées crues et en grande quantité.. C’est ce qu’on appelle le lathyrisme.

 

  • Les noyaux d’abricot, d’amande : ils contiennent de l’amygdaline, qui contient du cyanure.

 

  • Les oeufs crus : des bactéries de type salmonelle sont présentes dans certains œufs, et peuvent provoquer des maladies graves, voire la mort. La cuisson des œufs tue la bactérie.

 

  • La viande : mangée crue, elle peut transmettre des bactéries, des parasites et des virus nocifs.

 

  • Le lait : Le lait cru peut contenir des Mycobactéries bovis, qui peuvent causer la tuberculose non pulmonaire.

 

Certains légumes peuvent être plus bénéfiques lorsqu’ils sont cuits. La cuisson des tomates, par exemple, met le lycopène antioxydant à la disposition du corps du consommateur, selon des chercheurs de l’université Cornell. Cependant, la cuisson détruit également la vitamine C.

 

Alors prêt-e à manger cru ?

 

Des témoignages attestent que les personnes qui suivent le régime alimentaire à base d’aliments crus ont une peau plus claire, plus d’énergie, une silhouette svelte et une réduction des niveaux de cholestérol et de lipides dans les analyses sanguines.

 

La plupart des diététiciens s’accordent à dire qu’une augmentation de la consommation de fruits et légumes et une réduction des aliments transformés est bénéfiques pour la plupart des gens.

 

Il semble qu’avec Marie-Sophie L pour guide, ce soit un jeu d’enfant, et que cette révolution culinaire porte ses fruits dès les premiers jours, apportant vitalité et joie de vivre. C’est la promesse de cette NatuRawChef® qui est un emblème convaincant de sa cuisine… et de son art de vivre. Suivons-là !

 

Stéphane LEGRAND (Le Monde en Grand)