Qu’est ce que la Raw Food ? Pourquoi adopter ce mode d’alimentation crue dans son quotidien ?

Article écrit par Stéphane LEGRAND – Le Monde en Grand

Ce mouvement “Raw Food” définit les « aliments crus » comme des aliments qui ne sont pas chauffés ou cuits à des températures supérieures à 42 degrés Celsius. Cela permet de préserver les nutriments, les enzymes, de diminuer l’énergie utilisée pour la cuisson et de conserver les aliments dans leur forme la plus naturelle.

Un régime alimentaire cru en mode Raw Food est généralement basé sur des fruits, des légumes, des noix, des graines, des céréales et des légumineuses germées ou trempées. En règle générale, les adeptes de l’alimentation crue sont végétaliens (100 % à base de plantes). Toutefois, certains d’entre eux consomment également du poisson, de la viande et des produits laitiers crus.

 

Quelles sont les avantages de la Raw Food ?

 

Alimentation Raw Food

Certains experts estiment qu’un régime alimentaire à base de crudités est notre régime « naturel » car il représente ce que nous aurions mangé dans la nature, avant de développer l’agriculture, de domestiquer les animaux et de créer des aliments transformés.

 

La Raw Food, l’alimentation crue sont de meilleure qualité; vous mangez donc moins pour satisfaire vos besoins nutritionnels.

 

La chaleur de la cuisson épuise les vitamines, endommage les protéines et les graisses, et détruit les enzymes qui favorisent la digestion. Lorsque votre pourcentage d’aliments crus augmente, vous vous sentez satisfait et vous avez plus d’énergie en mangeant des repas moins copieux et plus nourissants, car les aliments crus présentent le meilleur équilibre entre l’eau, les nutriments et les fibres pour répondre aux besoins de votre corps.

 

Une faible teneur en graisses saturées et en sodium

 

L’alimentation crue est également plus pauvre en sodium et en graisses saturées qu’un régime standard, car le sel de table, les aliments transformés et (généralement) les viandes sont exclus.

 

La Raw Food favorise une meilleure digestion

 

Il a été prouvé que les aliments crus provoquent une réponse minimale du système immunitaire après que nous les avons mangés. À l’inverse, après avoir consommé des aliments cuits, le taux de globules blancs augmente, ce qui indique une légère réaction de stress dans l’organisme.

 

La Raw Food a plus de saveur que les aliments cuits.

 

Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter trop de sel, de sucre, ni trop d’épices ou d’autres condiments qui peuvent irriter votre système digestif ou stimuler excessivement votre système nerveux.

Les aliments crus nécessitent très peu de préparation et vous passez donc moins de temps dans la cuisine. Même un enfant de 5 ou 6 ans peut préparer la plupart des aliments pour le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner. 

 

Manger des aliments crus peut inverser ou stopper la progression de nombreuses maladies chroniques, notamment les maladies cardiaques et le cancer. 

 

Qu'est ce que la Raw Food ?

N’oubliez pas que la cuisine crée des radicaux libres*, qui sont la principale cause de cancer. Lorsque vous réduisez le nombre de radicaux libres dont vos cellules sont bombardées, vous diminuez votre risque de cancer.

 

*Qu’est ce que les radicaux libres ?

 

L’oxygène que nous respirons est à l’origine de nombreuses réactions chimiques au sein de l’organisme. Au cours de ces réactions chimiques, les liaisons entre les atomes sont rompues, créant des atomes déséquilibrés auxquels il manque des électrons pour pouvoir se stabiliser. Ce sont ces atomes déséquilibrés qui sont appelés radicaux libres. Les radicaux libres sont donc des substances inévitables à l’organisme. Pour se stabiliser, ces radicaux libres ont besoin de se fixer sur d’autres molécules complètes, transformant ces derniers en radicaux libres à leur tour. Tant que les radicaux libres sont en faible quantité dans l’organisme, ils restent inoffensifs car ils aident le corps à lutter efficacement contre les microbes et les virus. Il est pourtant important de rompre la chaîne de création des radicaux libres au plus vite. Sans cela, ils envahissent l’organisme, détruisant au passage les cellules saines, et entrainant de nombreuses pathologies, dont le cancer.

 

La Raw Food peut vous protéger contre les maladies aiguës comme le rhume, la grippe, la rougeole, etc. 

 

Les aliments crus maintiennent un corps sain avec de meilleures défenses immunitaires pour prévenir l’intrusion de la maladie.

 

Vous réduisez également les brûlures d’estomac, les gaz, les indigestions et la constipation.

 

Les bienfaits de l'alimentation crue - Raw Food

Tant que vous combinez correctement les aliments crus, vous atteindrez bientôt un niveau où vous souffrirez de moins en moins de brûlures d’estomac, de gaz, d’indigestion ou de constipation.

 

La Raw Food est bon pour l’environnement (et c’est bien !)

 

Si l’humanité se nourrissait d’aliments crus, l’industrie alimentaire fermerait boutique et se lancerait dans le jardinage biologique. Cela nous permettrait d’économiser d’énormes quantités de ressources naturelles utilisées pour produire de l’énergie pour ces industries. L’énergie nucléaire serait clairement inutile. Et pensez au nombre d’arbres et de réserves de pétrole qui pourraient être sauvés sans avoir besoin du papier et du plastique utilisés pour l’emballage de nos aliments transformés. Il y aurait également moins de polluants rejetés dans l’atmosphère lorsque toute la cuisson serait arrêtée et plus d’oxygène produit par tous les nouveaux vergers et jardins, ce qui contribuerait à ralentir le réchauffement climatique.

Manger cru et adopter la Raw Food permet de faire des économies sur la nourriture, les vitamines, les casseroles, les appareils électroménagers, les factures de médecin, les médicaments et l’assurance maladie. Ne gaspillez donc pas votre nourriture, vous-même et notre planète en cuisinant ce que vous mangez. Les fruits, les noix et les légumes entiers, frais et crus débordent de vie et ont la capacité de vous transmettre directement leur force vitale.

 

Des ingrédients entiers et nutritifs.

 

L’alimentation Raw Food est moins riche en calories et en sucre que la nourriture traditionnelle. La Raw Food est également plus riche en potassium, magnésium, folates, fibres, vitamine A et antioxydants. Les fibres alimentaires peuvent vous aider à vous sentir rassasié et à éviter la constipation en facilitant le transit intestinal, donc l’élimination des déchets qui deviennent toxiques lorsqu’ils s’accumulent dans le gros intestin.

Certains adeptent de la Raw Food affirment qu’ils peuvent réduire l’inflammation grâce aux antioxydants contenus dans les aliments végétaux et diminuer le phénomène de glycation. La glycation est un des facteurs de vieillissement accéléré des tissus. Les PTG (produits terminaux de glycation) sont aussi appelés produits de Maillard. Vous observez la réaction de Maillard à chaque fois qu’un ingrédient se colore à la cuisson et arbore une couleur dorée, caramélisée, comme celles des viennoiserie, de pains bien cuits, des viandes grillées etc. Les plats cuisinés produisant et induisant la glycation sont hautement dangereux pour l’organisme et s’accumulent avec l’âge.

 

La cuisine en mode Raw Food

 

La cuisine en mode Raw Food

Certains anthropologues pensent que la cuisine a été l’une des grandes transitions de l’histoire de la vie, conduisant à une augmentation de la valeur des aliments, à un cerveau plus gros et à un corps plus volumineux.

Charles Darwin considérait la « découverte du feu » comme la plus grande découverte de l’homme en dehors du langage. Les humains ont appris que les racines dures et filandreuses peuvent être rendues digestes et les racines ou herbes toxiques inoffensives après les avoir cuites sur le feu. Darwin a aussi admis que les humains pouvaient survivre sans cuisson s’il le fallait.

La cuisine est un aspect important pour ceux qui mangent de la viande. Une fois la cuisson connue, la consommation de viande est probablement devenue plus attrayante et plus précieuse, car le corps humain ne digère et n’absorbe pas efficacement de grandes quantités de chair crue.

 

Quels sont alors les effets de la cuisson sur les aliments ?

 

  • Elle peut rendre les aliments plus sûrs en détruisant des bactéries
  • Il peut concentrer les goûts et les saveurs
  • Elle peut réduire la détérioration
  • Il peut ramollir les aliments durs
  • Il brise les molécules d’amidon en fragments plus digestes
  • Il dénature les molécules de protéines

 

Nombre de ces résultats signifient que l’organisme travaille moins pour tirer profit de la nourriture. Il est reconnu que l’engraissement des animaux est plus facile à réaliser avec beaucoup de céréales cuites. Mais il s’agit d’engraissement, et non d’énergie vitale.

Ceux qui ont cuisiné des aliments ont probablement survécu et ont eu de meilleures chances de se reproduire à une époque névralgique. La cuisson des aliments est très répandue chez les humains et il est probable qu’elle a appuyé le développement de certaines civilisations.

 

Mais il y a un mais…

 

Pourtant, des composés nocifs pour la santé peuvent se former lors de la cuisson des aliments. Il s’agit notamment de l’acrylamide, des amines hétérocycliques et des composés de Maillard. Il est possible de les éviter en consommant des aliments crus et en adoptant la Raw Food.

 

Voici quelques exemple de méthodes Raw Food dans la préparation des aliments

 

Alimentation Raw Food

La Raw Food, notamment développée par la Chef Marie-Sophie L et telle qu’elle l’enseigne à l’Ecole de gastronomie Ferrandi, propose des interprétations créatives, alternatives crues aux plats traditionnellement cuits.

Par exemple :

  • les pâtes et purées de noix peuvent remplacer le fromage et les autres produits laitiers
  • les légumes déshydratés renforcent leur saveur (pensez aux tomates séchées au soleil) mais aussi permettent des textures alimentaires telles que des « chips”, les crackers
  • la germination, puis la mouture des graines et des grains peuvent créer une « farine » qui peut être utilisée pour fabriquer des « produits de boulangerie » tels que des pains
  • les légumes peuvent être transformés en semoules ou en rawsotto® (selon l’appellation de Raw Chef Marie-Sophie qui élabore la terminologie de cette crusine)
  • les pâtes traditionnelles de blé dur sont remplacées par les courgettes qui se transforment en spaghettis, en lasagnes, en tagliatelles et même en raviolis.

 

D’autres éléments que vous devez connaitre sur la Raw food et l’alimentation crue

 

Certaines données suggèrent que le passage d’un régime alimentaire occidental standard à un régime brut (qui comprend une faible consommation de fruits et de légumes combinée à une forte consommation de sucre, de produits chimiques et de glucides raffinés) entraîne des améliorations de la santé.

Une expérience menée avec un petit groupe de personnes en surpoids et en mauvaise santé a démontré que 12 jours de consommation d’un régime cru faisaient baisser le poids, le cholestérol et la pression artérielle. La perte de poids moyenne était de près de 500 grammes par jour, même en mangeant jusqu’à 4 500 calories de nourriture par jour (la moyenne pour la plupart des humains est d’environ 1800 calories de nourriture par jour).

Si une perte de poids rapide comme celle-ci semble attrayante dans des sociétés qui comptent beaucoup d’obésité si ce n’est de surcharge pondérale, son intérêt est bien au delà de l’esthétique lorsque l’on sait que la carte géographique des cas de cancer est aux Etats-Unis, calquée sur celle de l’obésité. Il est clair que le sur-poids est un facteur aggravant et fragilisant en terme de santé.

 

La Raw Food améliore donc de façon significative votre santé.

 

Comment apprendre la Raw Food

Mais la Raw Food ne s’improvise pas. L’apprentissage doit se faire sur de bonnes bases. Et pour partir du bon pied dans cette découverte de délicieuses recettes et astuces appétissantes, consultez le programme de la Papesse de la Raw Food, Marie-Sophie L. ci-dessous.

 

La nature “crue”, les origines de la Raw Food ?

 

Beaucoup affirment que les autres animaux deviennent grands, forts et en bonne santé lorsqu’ils mangent des aliments 100% végétaux crus, alors pourquoi les humains devraient-ils être différents ?

Tout d’abord, pensez à la taille de l’estomac.

La capacité intestinale a tendance à augmenter lorsqu’on consomme beaucoup d’aliments végétaux crus. Les animaux tels que les ruminants (vaches et moutons) ont des estomacs à plusieurs chambres afin de digérer la cellulose qu’ils consomment dans l’herbe. Leur tube digestif contient également des bactéries qui décomposent la cellulose et leur permettent de la digérer.

Deuxièmement, il faut tenir compte du temps de mastication.

En Tanzanie, les chimpanzés passent plus de six heures par jour à mâcher et ils ne sont même pas aussi gros que la plupart des humains. Si nous vivions avec le même régime alimentaire que ces singes, nous pourrions nous attendre à mâcher environ 5 heures par jour (plus de 40 % de la journée). Lorsque nous mangeons des aliments cuits, nous pouvons nous épargner environ 4 heures de mastication par jour.

Troisièmement, si d’autres animaux (en particulier les primates) présentent de nombreuses similitudes génétiques importantes, il existe également des différences essentielles.

Les différences génétiques entre les humains ne représentent peut-être que 0,1% de notre ADN – et pourtant ces différences peuvent séparer un Michael Jordan d’un Léonard de Vinci.

Nos plus proches parents primates peuvent partager 97-98% de notre ADN.

En d’autres termes, de minuscules différences peuvent représenter beaucoup de choses. Regarder d’autres animaux peut être utile, mais aussi trompeur.

Les plantes sauvages sont souvent plus petites et peuvent offrir beaucoup plus de nutriments (bien qu’elles aient des  composants non digestibles) que leurs cousins domestiques.

Par exemple, les premières tomates avaient la taille de croûtons et étaient aigres. Les pommes précoces ressemblaient (et avaient un goût) beaucoup plus à des cynorhodons (auxquels elles sont apparentées). En creusant la plante connue sous le nom de dentelle de la Reine Anne, vous trouverez une carotte précoce – amère, blanche (c’est-à-dire ne contenant aucun pigment orange contenant du bêta-carotène), et de la taille d’un crayon.

Certains affirment que la raison pour laquelle une alimentation 100 % crue est encore possible aujourd’hui est due à l’abondance de nourriture fraîche toute l’année.

Jusqu’au développement de l’agriculture, il était probable que l’on connaisse des périodes régulières de faim, en comptant sur les graisses corporelles stockées pour survivre. Il était moins probable qu’une alimentation crue permette de stocker de la graisse corporelle pendant ces périodes de famine pour la simple raison qu’elle n’était pas disponible, les cultures céréalières ayant dominé en importance, en temps consacrée-, en espace dans les cultures.

En effet, certains experts ont suggéré que les êtres humains pré-agricoles confinés à l’alimentation crue seraient morts de faim.

Stéphane LEGRAND – Le Monde en Grand.